Le Myosotis Occitan

Le Myosotis Occitan

Tribune au service de la Franc Maçonnerie


http://notre-trait-d-union.fr

Publié le 29 Août 2017, 09:00am

http://notre-trait-d-union.fr

Un frémissement agite le long fleuve tranquille de la GL-AMF : un nouveau venu dans la blogosphère ouvre le débat sur l’avenir de notre GL :

 

http://notre-trait-d-union.fr osera-t-il soulever et poursuivre les vraies questions ?

 

Verrons-nous se développer de fausses controverses, ruisselantes de bons sentiments, orchestrées par des marchands de sable ?

Ou bien la question sera-t-elle posée de la légitimité perdue d’une gouvernance qui pense d'abord à se protéger de toute remise en question avant de répondre aux attentes des FF, et qui ne survit que par l’étouffement des critiques ? Et aussi la question plus large et ambitieuse de la nécessité de réinventer notre démarche ?

 

Si le questionnement affiché est sincère, le chantier est important et les écueils nombreux.

La gouvernance de la GL-AMF, dont le Myosotis Occitan a souvent dénoncé les pratiques, a toujours redirigé les accusations dont ses dirigeants font l’objet vers la GL-AMF elle-même, à laquelle ceux-ci s'identifient impudemment. Ainsi ne peut-on plus les critiquer sans critiquer la GL-AMF, et subir les condamnations d’une Chambre de Justice qui assume parfaitement sa sujétion au GM et au G. Orateur T. BREZILLON. Et le silence craintif du Conseil de Surveillance, seul contre-pouvoir de la GL-AMF, que son second président LE BAS a émasculé, dans la continuité de son prédécesseur, n'est pas de nature à les troubler.

Ces hommes savent réorienter une population, sincèrement attirée par les idéaux affichés de fraternité et de tolérance, vers une pusillanimité mièvre qui la désarme face à des opportunistes ambitieux. Plus encore, leur recherche amène des FF, soucieux avant tout de paix, à désavouer le lanceur d’alerte, auquel ils imputent la violence, plutôt que les fauteurs des scandales dénoncés qui masquent leur violence institutionnelle sous une terminologie lénifiante et trompeuse.

Les libertés qu’ils ont prises avec le droit, avec nos statuts et règlements, et avec la morale, pour se constituer un bunker juridique inexpugnable, sont d’une telle ampleur que celui qui les dénonce paraît en effet outrancier à leur seul énoncé.

Enfin, ces hommes qui se sont appropriés la GL-AMF, ne lâcheront pas sans combat la proie qui les gratifie de charges socialement flatteuses et/ou matériellement utiles. Ces bisounours aux dents très longues opposeront une défense « stifanesque », féroce mais émaillée de mots d’amour, et invoqueront la pérennité de notre institution pour convaincre et s'attacher les FF les plus crédules.

 

Un vrai chantier donc, et ce sera à l'œuvre que nous verrons les FFMM.

 

Pierre Lanjuin, GL-AMF 2677

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

michel sabo 29/08/2017 16:18

que dire de plus car ce n'est hélas pour la GLAMF que la triste vérité
Dirigeants ne respectants pas les accords de Montreuil et muselage de l'organe de contrôle le plus important qui est le Conseil de Surveillance, et hop le tour est joué.
c'est affligeant
Bon courage au nouveau site
MS

Archives

Articles récents