Le Myosotis Occitan

Le Myosotis Occitan

Tribune au service de la Franc Maçonnerie


Protégé par l'insignifiance

Publié par Bruno sur 29 Février 2012, 09:06am

 

Jean-Marie BRU...NIER tentait le 29/09/2010, de défendre contre nos protestations l'AG du 16/10/10 charcutée par Pisan, et par la suite annulée par le TGI (en attendant l'appel, puis la cassation ainsi que Stifani est rompu à le faire);

"Asinus asinum fricat" disait-il peu après en s'adressant à nous pour nous reprocher notre opposition. Et nous ne pouvons que constater combien cela est vrai ... pour lui.

 

Jean-Marie BRU...NIER consent aujourd'hui un nouvel effort pour défendre la candidature de son guide, en diffusant un CV du candidat de l'ULRF à la réhabilitation de la GLNF.

Sans doute a-t-il cru relever des tares et des taches dans ce Curriculum vitae publié par L'Express (20030101) qui livre des états de service d'Alain Juillet, chef d'entreprise et haut fonctionnaire.

Dans cet article, les grandes étapes d'un carrière, certes peu commune, sont recensées, comme elles le sont sur Wikipedia qui présente plus d'intérêt qu'un article ponctuel. Cela mérite une visite: <lien>.

Rien à cacher mais pas de raison d'exhiber. N'est-ce pas un peu plus maçonnique que le péplum de Pisan?

Alors qui est Alain Juillet? Capitaine d'industrie? Homme de l'ombre? Les deux sans doute?  Cela va nous changer du "Madoff" de la FM dont nous sommes affligés. Cet homme qui préfère la surexposition et que nous abandonnons volontiers à la ferveur de Jean-Marie BRU...NIER, et autres godillots. Nous préférons l'ombre discrète de celui qui a montré qu'il avait la capacité de nous débarrasser de ce parasite.

Au-delà de ses prébendés, nous constatons tristement que Stifani aura réussi à rallier les tenants d'un masochisme mystique qui trouvent dans les souffrances qu'il nous aura infligées la punition normale du péché originel.

Tel semble être Jean-Marie BRU...NIER dont vous ne trouverez pas le CV dans l'Express, ni sur Wikipedia. Il est protégé par l'insignifiance, et si comme chacun de nous il a fait le Mal et peut-être, ... à l'occasion, ... des fois, ... il a aussi fait le Bien, et même frôlé la notoriété, nous restons les seuls ou presque à parler de lui, de temps en temps.

 

Bruno Martin

 

 

Commenter cet article

Jean-Pierre LAMON 01/03/2012 15:56

Tout-à fait d'accord ! Dont acte !

Mais ça ne répond pas à toutes mes questions, présentes et passées.

Quant à être "exhaustif sur le fonds" loin de moi cette idée totalitaire indigne d'un vrai sceptique, moi qui faillis être bibliothécaire et documentaliste aux côtés de l'épouse de notre Frère O.
Ch.....ès !

En revanche, j'aime bien "les formes" sur lesquelles on ne saurait jamais être assez attentif !(Et le Myosotis ligérien en manque parfois de singulière manière...)

Je dois avouer - à ma grande honte - que je ne sais pas ce qu'est "une activité spirituelle" ... mais cela peut être dû au fait que je ne suis pas "33ème" ?

ALLEZ ! JE NE VOUS HAIS POINT !

Jean-Pierre LAMON 01/03/2012 12:05

Quoi qu'on en dise - et on peut en dire à l'infini ! -Gérard Ramond vaut BEAUCOUP MIEUX que ceux contre lesquels il s'est - assez maladroitement - dressé et contre ceux qui, l'ayant mal conseillé
dans ses indignations de Paladin occitan, l'ont abandonné et l'ont trahi.

Il est vrai que, comme Jean Murat, il a une vision passéiste et conservatrice de ce que devrait être une nouvelle obédience théiste (j'insiste sur la nécessité d'une telle obédience dans le paysage
maçonnique d'une République véritablement laïque : il ne s'agit ni d'un paradoxe, ni d'un sophisme, encore moins d'un oxymore !)

Mais je ne suis pas du tout certain que Tamino et consorts aient une vision plus moderniste et progressiste de la chose - non-plus qu'A. J.....t d'ailleurs, qui a des perspectives plus occultes
qu'ésotériques et spiritualistes - examinez le sort réservé à ceux qui proposent du nouveau, du tangible, du propre et du sensé, du respectueux à la fois de l'Ordre et du Maçon - je désigne ici le
blog du Mont Gargan avec Guinguingouin et le blog de Septimanie avec Raminagrobis, outre Victor du Myosotis Sauvage, qui est laissé aux oubliettes car "hérétique et non-politiquement correct".

Chez les mutins n'ayant pas muté, on ne parle que de patrimoine et de cette ineptie que l'on nomme "reconnaissance" avec toutes ces révérences VASSALES, ces GÉNUFLEXIONS que l'on fait à qui
mieux-mieux devant l'ineffable et hégémonique GLUA, qui n'a rien à faire de l'égalité dans la liberté et la fraternité, mais tout à voir avec quelques tyranneaux sanglants d'Afrique et d'ailleurs
... à croire que ces ABSOLUS et cette MÉTAPHYSIQUE font peur à tous ceux qui excluent malproprement et contre-maçonniquement ceux qui prônent une fédération qui serait en accord avec notre droit
associatif et qui laisserait toute latitude pour organiser l'Ordre HIÉRARCHIQUEMENT, ainsi que l'exige la Tradition (ainsi est organisé un évêché qui reconnaît l'autorité temporelle du Préfet
représentant de l’État, la représentativité du Député de la Nation, et l'autorité spirituelle du Pape - si discutable soit-elle quand elle se mêle de ce qui ne la concerne pas !)

Nonobstant cela, j'ai appris à connaître G. Ramond, l'utopiste qui voulait se faire aussi puissant mais moins retors que C.C./J.C.F./F.S. . moins arrogant et culotte de peau que le premier, moins
moustachu et soudard que le deuxième, moins crère de la fôte et sphérique en suffisance que le troisième.Je lui garde mon amitié.

Et je garde mon estime à J. Murat, tout aussi utopiste et conservateur, fait au moule pusillanime et misonéiste d'un SCPF fuyant spécieusement la réalité universaliste de l'Ordre qu'il dit
spécifiquement incarner.

Je suis moi-même un hérétique reconnaissant la liberté de penser dans une structure démocratique et la liberté de prendre des engagements dans une structure élitiste, au bon sens du terme, et
hiérarchisée selon une progression scalaire aux fins de m'améliorer pour agir plus efficacement dans mes actions militantes et ÉTHIQUES.

Je ne suis pas sûr que ce dernier mot soit la préoccupation première de ceux qui s'agitent autour du trône présidentiel ou autour de la chaise percée du Grand-Maître de cette obédience décadente
aux remugles de ptomaïnes et de stercobiline

Bruno Martin 01/03/2012 13:38



Mon cher F Jean-Pierre,


Je partage plusieurs de tes appréciations, qui se veulent souvent exhaustives, alors que entre nous la règle non écrite est que l'on n'épuise jamais le sujet de fond.


Je constate une limite aux capacités que nous prétendons cultiver, c'est l'étiquette attachée à l'un ou à l'autre dès lors qu'il peut être "typé".  Ainsi, la parcours professionnel d'Alain
Juillet ferait-il de lui un profane sous le seul prétexte qu'il est trop riche pour avoir permis de développer des activités spirituelles? Il se trouve qu'Alain Juillet a été élevé à la plus
haute distinction du REAA (33ème) et sans que l'on en parle.


Nous ne devons pas limiter les hommes que nous jaugeons à l'aune de nos propres capacités (ce n'est pas une insulte, cela vaut pour moi aussi)!


Frater.


 



Chalosse 29/02/2012 13:04

Bonjour mon Frère,

Je relève sur le Myosotis de Dauphiné Savoie, le criant soutien de G...Ra...d à Jean Murat. Notre excellent frère Fidèle d' Amour n'a pas de mots assez forts pour relever le "grand maître
provincial " "un vrai GMP " qu'a été ce frère en Occitanie....et surtout qui soutien son champion JM.
Homme de caractère, c'est vrai et vrai leader, il n'en avait pas moins compté pas mal de détracteurs dans cette province..Par exemple, sa gestion financière n 'avait elle pas été pointée du doigt à
plusieurs reprises?
Comme il donne l 'impression d'être candidat à un poste de DGM, il serait bon que tu nous donnes ton sentiment sur ce point..

merci

Chalosse

Bruno Martin 29/02/2012 20:19



Mon CF,


Gérard a clairement affiché son soutien à Jean Murat dès le début de cette crise, et il ne fait aujourd'hui que confirmer sa position initiale.


Cela ne nous fait pas plaisir dans la mesure où Jean Murat ne cache pas qu'il ne veut pas de révolution, et, pour faire court, ce qu'il nous dessine c'est une GLNF stifanesque, sans Stifani.
S'assurant ainsi la complicité du SGC dont les membres, s'ils votent pour lui ont plus de chances de conserver leurs titres et leurs colifichets, et nous de rester avec cette armée de godillots
qui ont toujours voté pour l'homme qui les avait nommés. J'attends qu'ils nous démentent!


Quant à d'éventuelles questions sur sa gestion, je sais surtout qu'il s'est opposé à la volonté de son successeur Jacques CAM...BON de transférer à la GLNF la quasi totalité du patrimoine
immobilier de la province d'Occitanie. A savoir également que Jacques CAM...BON emmené par  Debuisson, et Ch. Prunet, a négocié ce transfert avec Stifani avant sa nomination en qualité
de GMP en Février 2005. c'est sans doute à cela qu'il doit son tablier, après avoir donné en prime le solde de la liquidation du TBCC.


Pour les questions de gestion, j'ai bien sur été, comme tous à Toulouse au courant des difficultés que Gérard Ramond a rencontrées pour boucler les budgets de quelques opérations de prestige,
mais nous n'avons jamais entendu aucune accusation sérieuse quant à d'éventuelles lignes obscures de ses comptes malgré les efforts de Pisan qui a envoyé beaucoup de "polyvalents" monde pour les
éplucher.


Par la suite Gérard, privé de tous ses droits pour crime de lèse-majesté, a été en effet rétabli dans tous ses titres et qualités par la justice. Les méthodes n'ont pas changé puisque c'est
Foellner qui était à la manoeuvre. Simplement il était seul ou presque alors que maintenant nous sommes majoritaires si l'on ne se disperse pas.


Ceci étant dit, nos routes se séparent quelque temps. Je ne crois pas à son champion qui veut "tout changer pour que rien ne change", mais c'est l'éviction de Stifani et de ses godillots qui
constitue notre priorité.


Frater.



Archives

Articles récents