Le Myosotis Occitan

Le Myosotis Occitan

Tribune au service de la Franc Maçonnerie


L'opposition majoritaire à la GLPTP - Debuisson passe en force

Publié par Bruno sur 16 Décembre 2011, 15:46pm



La consultation à laquelle il a été procédé jeudi 15 décembre, en tenue de GLP-TP à Toulouse a confirmé les appréhensions que l'on pouvait nourrir quant aux conditions dans lesquelles s'est déroulé le scrutin:


- Convocation le 5 décembre pour le 15. Nous avons déjà souligné la précipitation de cette convocation. A l'image de ce délai qui n'est pas conforme aux Constitutions, lesquelles prévoient (art. 7-3) un délai de 15 jours, tout comme le Règlement provincial (Art. 45). Aucune dérogation à cette règle n'est prévue pour une tenue exceptionnelle. Malgré cela plusieurs OOPP, parmi une quinzaine de présents, qui ne se sont pas exprimés ès qualité lors du vote, avaient eu le temps d'obtenir une délégation pour le faire au titre de leur L. C'est-à-dire qu'ils ont été amenés à se prononcer sur le système qu'ils incarnent, avec l'objectivité que l'on imagine.


Le déroulement du scrutin a été à l'avenant, et constitue un nouveau passage en force, avec les mêmes pratiques qui ont conduit à l'annulation du scrutin du simulacre d'AG du 16 octobre 2010:

- Appel des NON d'abord, puis calculs des OUI par soustraction;

- Les abstentions, déclarées "non maçonniques" (?) ne sont pas prises en compte. Ce qui reporte sur le OUI les abstentions de 10 à 12 délégués selon les observateurs.  Ce chiffre était de nature à inverser le résultat du vote. Or, ni les constitutions, ni les statuts, ni les règlements intérieurs, national et provincial, qui nous sont régulièrement opposés ne font état d'une telle interdiction.

- Un F s'est élevé contre la spoliation dont fut victime la GLP d'Occitanie lors de la dévolution de son patrimoine à la GLNF à l'instigation du GMP Jacques CAM...BON. Ce F souligne que le nouveau propriétaire, la GLNF (94,88%), réclame un loyer mensuel de 11.000 € sans que nous ayons espoir de devenir propriétaire de notre bien. Guy DE...BUI...SSON, GMP par défaut, dont chacun salue la finesse, réplique que Paris c'est Paris et Toulouse c'est Toulouse, on n'entre pas dans ces considérations. Cela ne veut rien dire, mais le ton est péremptoire et l'essentiel c'est d'éluder immédiatement les questions gênantes sans laisser à l'assemblée le temps d'y réfléchir.

- Un autre F qui déplorait la précipitation et l'irrégularité de la convocation de la présente tenue de GL ne recevra pas de réponse à sa question, le sous-guide provincial, avec la même finesse, préférant l'accuser d'être proche du GMP précédent pour avoir fourni des prestations de service (Communication) à la province plutôt que de répondre à sa question.

Nous avons vérifié la caractère régulier ou non de la convocation et du scrutin, et la présomption de probité du F ainsi incriminé:

- Il ne fait aucun doute que plusieurs irrégularités ont émaillé la Convocation de cette tenue de GLP et le déroulement du scrutin, notamment la convocation trop tardive qui a empêché plusieurs LL de prendre leurs dispositions et de se consulter, et le rejet des abstentions;

- Quant au F mis en cause, il s'avère que les accusations ainsi portées contre lui sont plus que vraisemblablement gratuites et malveillantes: s'il est vrai en effet qu'il a fourni des prestations à la province sous l'ancienne mandature, ces prestations seraient plus fréquentes que ses factures. La suspicion de G. DEB...UIS...SON relève de l'ignominie ordinaire d'un ténor de province qui s'estime sous-employé. Tant pis pour les dégâts.


Les FF participants à ce scrutin ont donc été délibérément désinformés.



Dans de telles conditions de déroulement du scrutin, nous avons réexaminé le résultat du vote. Après redressement des anomalies constatées, il ressort 
que les LL de notre province ouvrent les yeux et se dressent contre les manipulateurs:

Résultat avant redressement:

79 votants

35 NON (exprimés)

44 OUI (ressortis par soustraction)

La simple prise en compte des abstentions suffit à inverser le résultat:  il y avait 10 à 12 FF votants souhaitant s'abstenir qui doivent être soustraits du total de votants et non assimilés aux votes favorables comme il a été fait.

Le résultat d'un scrutin loyal prenant en compte les abstentions sans tentative de les récupérer, et les votes NON qui ont été les seuls appelés à se manifester est le suivant:

Résultat après redressement:

69 votes exprimés (79 votants - 10 abstentions)

35 NON (exprimés)

34 OUI (ressortis par soustraction)


C'est bien l'appropriation illégitime des abstentions qui a permis à M. Debuisson de retourner en sa faveur le résultat du vote.

Avant même d'apprécier l'incidence des LL absentes parce qu'elles n'ont pas eu le temps de s'organiser, ou qu'elles n'ont pas voulu cautionner une nouvelle démonstration de charcutage électoral, et l'incidence du vote des OOPP délégués de LL qui ne sont pas suspects de voter NON parce qu'ils peuvent tout craindre de la faillite du système en place, les comptes et les propositions budgétaires de la province TP sont rejetés. 

 

Le verrou est en train de sauter.

Ne relâchons pas notre effort.

Bruno MARTIN

Commenter cet article

Pyramide 18/12/2011 11:25

Consultez le pool d'avocats mis en place par FMR. Il y a peut-être une action à faire. Ceci dit, si elle est faisable, elle est gagnée d'avance. Le fait de dire dans une assemblée civile (on ne
dira jamais assez que toutes ces assemblées sont CIVILES) que l'abstention est interdite suffit à rendre tous les votes parfaitement nuls.

Ceci dit j'espère que les abstentionnistes auront compris que ce n'est pas vraiment le moment de jouer les divas, que cela leur plaise ou non. Une guerre, car c'en est malheureusement une, se gagne
avec des armes pas avec des hésitations ou des soi-disant "justes milieux". Ce genre de démarche c'est après la victoire, pas avant. Les statuts de 1997 nous ont retiré à peu près toutes les armes
possibles. Il ne nous en reste que deux : le non paiement des cotisations et les rares votes pour lesquels nous sommes sollicités. C'est absolument tout. Alors lorsqu'une rare possibilité de
s'exprimer par ce moyen se présente, il ne faut pas faire la fine bouche !

Surtout que vous savez à qui vous avez à faire en face de vous, vous n'êtes pas pris par surprise. Le mensonge est la principale mamelle à laquelle les GMP en poste s'abreuvent régulièrement depuis
le début de ce conflit. Je suis surpris que de si grossières manœuvres puissent encore fonctionner. Vous avez peur de quoi exactement ? Quant à moi je n'aurais pas laissé se passer un vote dans ces
conditions sans hurler à la mort, et on m'aurait entendu car j'ai une voix très forte. Il aurait fallu me sortir manu militari. Alors seul j'aurais été viré au bout de 5 à 10 minutes (c’est très
long dans ce cas là), mais à deux ou trois on rendait la chose impossible, et les abstentions auraient été décomptées comme elles doivent l'être !

Oh ! Toulouse, prenez un peu votre destin en main !

AB 17/12/2011 18:35

Mes BAF,
J'étais présent à cette mascarade et j'ai voté Non.Je regrette de ne pas avoir eu la présence d'esprit de proposer à ce que l'on demande d'abord aux partisans du OUI de s'exprimer.Ainsi le résultat
du vote aurait pu être changé dans la mesure où les abstentionnistes auraient été comptabilisés avec les NON,puisque selon G.DUB...N les abstentions n'existent pas,c'est oui ou non!
Très Fraternellement.AB
Commentaire n°2 posté par AB aujourd'hui à 14h09

Faydit 17/12/2011 18:10

Dans aucun scrutin National les abstentions sont comptées comme OUI.. Ce qui est bon pour la République Française est bon pour une Obédience Maçonnique qui prétend être respectueuse des Lois de son
Pays . J' en tire comme conclusion que la bande au brousailleux Deb..on ardent, pseudo GM de la Province Toulouse Pyrénées s' est ramassée une claque une fois de plus .Elle aurait été plus forte si
le vote avait été secret.Il n' empêche que de désaveux en désaveux cinglants , cette pseudo hiérachie est toujours au pouvoir .Mais s' il faut occuper les locaux de Gabriel Peri pour faire état de
notre bon droit ...J' en suis !
Quant à Madame Legrand elle a une prolongation de mandat de 6 mois à 166 000 Euros mensuel j' ai bien peur que nous soyons obligés de nous la " farcir " Jusque en Décembre 2012 .
PS Si elle me donne la moitié de ses émoluments , je tourne ma veste et je crie " Vive Stif et sa bande de spadassins "
Fraternellement

CPF 16/12/2011 16:09

Mes BAF
Sans la complicité de la monique, rien de tout cela ne serait possible.
Il faut demander son départ en urgence devant autant de détournements des règles élémentaires du droit français .
Fraternellement
CPF

Archives

Articles récents