Le Myosotis Occitan

Le Myosotis Occitan

Tribune au service de la Franc Maçonnerie


Un dernier (?) pied de nez de Stifani ...

Publié par Bruno sur 12 Novembre 2012, 19:16pm

... qui s'est affiché en Guyane en compagnie de Foellner.

Au-delà de l'inauguration d'un nouveau complexe (!) maçonnique, motif du déplacement de nos deux compères, nous leur suggérons d'en profiter pour réserver un aller simple pour Mars.

Nous vous invitons à lire l'article de "Ville de Cayenne" dans lequel Stifani se réjouit d'accueillir un nouvel espace de tolérance. A notre avis, les communicants ne lisent pas la presse.

Lire l'article

 

Pendant qu'il promène Foellner en Guyane, Stifani anime la fronde contre son dauphin dont les apparatchiks se disputent les derniers tabliers de pacotilles.

Servel doit se demander si la gloire passagère que l'on lui a faite miroiter mérite qu'il assume devant l'histoire le rôle de liquidateur de la GLNF.

Cf. "Fronde anti Servel en Guyenne et Gascogne de François Koch du blog "La Lumière"

Lire l'article

 

Bruno Martin

Commenter cet article

greenwarior 13/11/2012 19:11

Le 2 décembre JP Servel aura t-il le courage de mettre Stifani à la porte, si la réponse est négative, ce que je crains, on n'a pas fini de voir Stifani faire le beau aux frais de la Glnf et les
frères continuer à quitter l'obédience.

Bruno Martin 13/11/2012 19:42



Je crains mon F qu'il n'y ait trop de cadavres dans les placards qui risqueraient de venir au jour.



Jean-Pierre LAMON 13/11/2012 12:24

C'est le côté "soviétique défunt" du mot qui m'a séduit : je n'ai souhaité que l'accentuer avec un éclat de rire !

Sinon la remarque est plus qu'exacte !

Pardonne moi pour mes "sollicitudes" : je n'ai jamais pu empêcher ma mère de trembler à mon sujet ... et elle trembla avec raisons !

Bruno Martin 13/11/2012 15:14



Et je n'ai pas pu m'empêcher de te répondre. Tu ne donnes pas souvent une telle occasion.


 


B. frater.



Jean-Pierre LAMON 13/11/2012 09:22

P.S. : le pluriel d'APPARATCHIK est APPARATCHIKI

Bruno Martin 13/11/2012 09:32



L'un et l'autre ne se dit ou ne se disent-il pas également, tels scénarios ou scenarii?



Jean-Pierre LAMON 13/11/2012 09:20

Cher F. Bruno, tu sais très bien que je forme des vœux pour la pleine réussite de votre œuvre dont je maintiens qu'elle est non-seulement utile, mais indispensable ; mais je maintiens ce que le F.
Conan Doyle fait dire à Sherlock ou à Mycroft :"ce que des hommes ont fait, des hommes peuvent le défaire".
La structure est garantie par des textes, soit ! Mais fragilisée par une complexité dont je concède qu'elle peut m'apparaître telle par le seul fait que je me trouve en quelque sorte "à la marge"
.C'est ce à quoi je faisais allusion en évoquant la teneur de certains discours à moi tenus par des "amis"de J.P.S. et d'A.J. envisageant (sans rire,d'une manière que je vois "utopique" ...mais
...) une réconciliation sous le "signe apaisant" d'une reconnaissance retrouvée.

La "chasse aux tabliers" n'est pas fermée, et les évènements récents du S.O. en témoignent.

VIGILANCE donc !

Jean-Pierre LAMON 12/11/2012 20:50

Quand je pense qu'il y en a qui sont encore fascinés par ces déliquescentes putridités ,lesquelles, il y a peu, traitaient de miasmes et de pourritures ceux-là qui avaient - enfin, et dès les
premiers jours - osé relever la tête et prendre librement une parole de bonnes mœurs !

Cela ne m'empêche pas de dormir (!!!), mais cela me fait frémir et m'inquiète un peu : combien de "taupes", d'ex-préfets collabos prêts à contaminer des structures si analogues aux anciennes (je
n'ai pas écrit "identiques" ou "affines") qu'ils s'y trouvent "comme chez eux" !

En des lieux de "refuge", mes oreilles, ici et là entendent des discours dont la "convergence" n'est pas la vertu première, mes yeux s'étonnent de certaines présences, les unes plus que bavardes
jadis silencieuses, les autres coites jadis prolixes et grandiloquentes.

Vigilance est un mot écrit quelque part blanc sur noir.

Bruno Martin 12/11/2012 22:53



Cher F Jean-Pierre,


C'est mal connaître notre structure que de la croire analogue à l'ancienne. Tout y est mis en place pour prévenir les dérives du pouvoir et nos textes nous protègent contre nous-mêmes.


Frater. 



Archives

Articles récents